AUTODÉFENSE

AUTODÉFENSE


PAT, CDN, NDG: 514-445-2327

LA DÉFINITION DU TAEKWON-DO


 














































































TAEKWON-DO………………..Un mode de vie. Quel est le sens exact de l’expression Taekwon-Do ? En terme simple, le Taekwon-Do est un type de combat sans arme dans un but d’autodéfense. Cependant, c’est bien plus que cela ! 
 
C’est l’usage scientifique du corps dans une méthode d’autodéfense. Le corps vient à utiliser de façon ultime ses propriétés suite à un entraînement intense de sa matière et de son esprit. 

C’est un art martial qui n’a pas d’égal tant en puissance qu’en technique. Même si c’est un art martial, sa discipline, sa technique et sa formation de l’esprit sont les mortiers destinés à construire un sens prononcé de la justice, une force de caractère, l’humilité et la détermination. Ce conditionnement de l’esprit permet de séparer le vrai praticien du «sensationnaliste» qui se contente de maîtriser uniquement l’aspect combat de l’Art. 

C’est une des raisons pour lesquelles le Taekwon-Do s’appelle un art d’autodéfense. Il comprend aussi un mode de pensée et de vie, particulièrement en installant un concept et un esprit d’autodiscipline et un idéal de réarmement moral noble. Sa description la plus précise est celle d’un « culte ». 
 
Littéralement «Tae» veut dire sauter ou voler, donner un coup de pied ou écraser avec le pied. «Kwon» décrit le poing : généralement pour frapper ou écraser avec la main ou avec le poing. «Do» veut dire art ou une voie- la vraie voie construite et pavée par les saints et les sages des temps passés. Ainsi pris en un tout, «Taekwon-Do» veut dire l’entraînement de l’esprit et les techniques d’un combat sans arme pour l’autodéfense, il encourage l’utilisation habile de coups de poing et de coup de pieds, de blocages et d’esquives, pour la suppression rapide d’un ou plusieurs adversaires en mouvements. 

Le Taekwon-Do permet évidemment aux faibles de posséder une bonne arme et la confiance pour se défendre afin de défaire un adversaire. Mal utilisé, le Taekwon-Do est une arme mortelle. Alors, on doit toujours insister sur l’entraînement de l’esprit en vue d’empêcher que l’adepte en fasse mauvais usage. 

Les femmes trouveront sans doute dans le Taekwon-Do un apport inestimable pour plaquer ou repousser les agressions. Lorsqu’on constate les nombreuses situations où les femmes frêles se sont protégées efficacement on pourrait penser que c’est incroyable. Mais, elles ont pu le faire, parce qu’elles étaient expérimentées dans l’art de l’autodéfense. 
 
Les exploits du Taekwon-Do sont en grand nombre. En mentionner quelques-uns est probablement pertinent ; par exemple sauter par-dessus une motocyclette ou par-dessus 11 personnes alignées pour frapper une cible avec le pied ; casser avec le pied une planche de pin d’un pouce placée à 3 m ou 4 m de hauteur ; casser deux briques (rouges) avec la main ouverte ou tranchant de la main ; briser sept ou huit planches de pin de deux pouces d’épais d’un seul coup de poing ; attaquer du même pied en sautant deux cibles en succession ; et plus encore. 
 
Pour la plupart des gens, ces exploits peuvent paraître impossibles, mais pour l’adepte sérieux du Taekwon-Do et les représentants de cet art, ceci est tout à fait réaliste. Évidemment, la maîtrise de cet art ne veut pas dire que vous allez être capable de faire des choses impossibles.
 
Il est clair que des démonstrations semblables d’usage effectif de la force somatique pure ne peuvent être observées dans d’autres méthodes de techniques de combat physique. L’entraînement régulier est essentiel pour se garder en grande forme et en bonne condition physique. Durant l’entraînement, tous les muscles du corps sont sollicités. 
 
Par l’usage de nos muscles, il est possible d’harnacher toute la puissance disponible par chacune des contractions musculaires. Une telle puissance sur une cible vulnérable ou vitale d'une personne peut causer de graves dommages, plus particulièrement lorsque l'adversaire est en mouvement. 

À ce moment-ci, il est nécessaire de rappeler aux adeptes du Taekwon-Do que cet art d’auto-défense est conçu spécialement pour une réaction vive contre un agresseur en mouvement. 
 
La plupart des manœuvres dévastatrices en Taekwon-Do sont basés spécifiquement sur l’impact initial du coup avec l’addition conséquente de la force produite par le rebondissement de la partie du corps de l’adversaire en mouvement. De la même façon, en utilisant la force d’impulsion de l’attaquant, la plus petite poussée est tout ce qu’il vous faut pour le déséquilibrer ou le renverser. Dans le cas d’un adepte du Taekwon-Do qui pratique assidûment, ou des experts eux-mêmes, ils ne prennent aucun temps pour penser, puisqu’une telle action leur vient automatiquement. En d’autres mots, leurs actions sont devenues des réflexes conditionnés. 

En conséquence, l’entraînement régulier est indispensable, en vue de maîtriser les techniques d’attaque et de défense.  Les heures consacrées à l’entraînement ne sont pas perdues ; car, vous allez certainement récolter de grandes récompenses en la forme d’une pluie de réactions rapides et de coups meurtriers sur votre adversaire ou en tout cas pour sauver la vie lorsqu’une situation se présente. 

Même si le Taekwon-Do est pratiqué pour fin d’exercice seulement, le plaisir qui en découle justifie le temps investi. Comme exercice, s'est également approprié pour les plus âgés et les plus jeunes, les femmes et les hommes. 

La composition du Taekwon-Do

 Le Taekwon-Do est composé de mouvements de base, de formes, de jeux d'équilibre, de combats et de techniques d’autodéfense étroitement interalliés. Il est impossible de séparer une partie de l'entraînement d'une autre.  Les mouvements de base sont nécessaires aux combats et aux formes. Les combats et les formes sont indispensables au perfectionnement des mouvements de base. 

Dans le cycle évolutif du Taekwon-Do, il est difficile de distinguer le début de la fin. Il n'y a de fait ni commencement ni fin. L'adepte découvre rapidement qu'il doit retourner souvent aux mouvements de base pour perfectionner ses combats et ses méthodes d’autodéfense. 
 
Chaque mouvement de base représente une attaque ou une défense contre une cible particulière, ou contre un mouvement précis d'un adversaire imaginaire. Il est essentiel d'apprendre le plus de mouvements de base possible et de les maîtriser afin d'être capable d'affronter en combat toute situation avec confiance. La forme met l'adepte dans un état hypothétique où il doit faire des manœuvres de défense, de contre-attaque et d'attaque contre plusieurs adversaires. 
 
Par une pratique constante des formes, l'attaque et la défense deviennent des mouvements de réflexe. La puissance et la précision doivent être développées à un degré tel qu'un seul coup soit nécessaire pour maîtriser l'adversaire. L'adepte peut changer souvent de position et parer ou attaquer un adversaire. Chaque forme est différente de manière à développer une réaction au changement de situation.

Lorsque les formes sont maîtrisées, l'adepte peut utiliser les techniques apprises dans les mouvements de base et les formes pour combattre contre des mouvements d'adversaire réel. 
 
Comme corollaire, avec les combats, l'adepte développe son corps et renforce ses armes d'attaque et défense pour saisir le maximum d'avantage dans un combat réel. Après qu'un adepte a pratiqué les mouvements de base, les formes, les combats, les jeux d'équilibre, le temps est venu pour lui de vérifier sa coordination, sa vitesse, son équilibre et sa concentration face à une attaque spontanée, c'est-à-dire l’autodéfense.  L'adepte se voit continuellement retourné à ses mouvements de base même lorsqu'il atteint les plus hauts degrés de perfectionnement.